Historique

ÉCOLE DE SAGES-FEMMES (ESF)

« L’Ecole de sages-femmes de la Faculté de médecine a été ouverte le 3 novembre 1922 ». La durée des études était alors de 2 ans. Les candidates devaient simplement être titulaires du certificat d’études primaires ou, à défaut, avoir réussi à un examen d’entrée.

En 1929, l’Ecole de sages-femmes complète son programme et devient « Ecole de sages-femmes et d’Infirmières » comme l’écrit un document de l’époque : « Les sages-femmes n’ont pas tous les jours à exercer leur art ; elles peuvent se rendre utiles en soignant les malades à domicile suivant les prescriptions des médecins traitants, en donnant des secours d’urgence et les soins indispensables. Elles ont donc intérêt à suivre des leçons spéciales et à prendre un diplôme d’infirmière ».

La profession de sage-femme s’est ainsi trouvée à l’origine de la profession d’infirmière au Liban. L’Ecole décerna conjointement le diplôme de sage-femme et celui d’infirmière jusqu’à la fondation, le 3 janvier 1943, d’une Ecole d’infirmières visiteuses.

En 1922, l’Ecole de sages-femmes avait été ouverte dans une petite construction annexée à une maternité voisine de l’hôpital des Filles de la Charité à Lazarieh.

Elle fut transférée en 1939 à la nouvelle Maternité Française qui venait d’être ouverte à la rue de Damas, en face de la Faculté de médecine. A la fermeture de la Maternité en 1979 et suite aux événements du Liban, l’Ecole dut se transporter à Achrafieh à la Maison Centrale des Filles de la Charité avant de se réinstaller sur le Campus des sciences médicales en 1991 après la restauration de celui- ci.

De 1929 à 1967, le programme des études propres aux sages-femmes était réparti sur deux ans. Le diplôme exigé des candidates à l’Ecole est passé du certificat d’études à l’origine, au brevet en 1943 et au baccalauréat 1ère partie en 1960. A partir de 1967, les candidates n’étaient plus admises que si elles étaient déjà titulaires du diplôme d’infirmière. En 1971, le niveau de base exigé à l’admission passe du baccalauréat 1ère partie au baccalauréat 2ème partie. Le programme des études s’étalait sur 12 mois puis sur 14 mois à partir de 1984.

Depuis 2004 un nouveau programme en formation de base, fut élaboré suivant le système européen de crédits transférables et autorisant l’admission des étudiantes titulaires du baccalauréat libanais. La formation devient alors indépendante de la Licence en soins infirmiers et s’étale sur 4 ans. De même une formation supérieure de master et des formations permanentes sont mises en place.

En 2014 un référentiel de formation basé sur les compétences professionnelles fut élaboré et a abouti à une modification de la maquette du programme d’enseignement, des méthodes pédagogiques et des évaluations.